5 conseils pour réussir le cahier des charges de ton site web

Que tu sois en création ou en refonte de ton site. Seule ou accompagnée par un.e prestataire la réalisation d’un cahier des charges est indispensable (oui, oui, fais-moi confiance ^^).

Alors pas de panique je ne te parle pas nécessairement d’un document de 94 pages relié et plastifié 😜

Tu es libre de choisir le format que tu souhaites et celui avec lequel tu te sens le plus à l’aise. Le principal est que tu prennes ce temps de réflexion et d’analyse 🤓

Pour enfin mettre au clair ces éléments et pouvoir les partager à toute personne susceptible de t’accompagner sur ce projet.
Pour t’aider à faire cet exercice je t’ai préparé aujourd’hui 5 conseils pour réussir le cahier des charges de ton site web 😉

1 | Définir l’objectif de ton site

Tout site a son propre objectif. Peu importe de quoi il s’agit, que ce soit attirer plus de visiteurs, augmenter le nombre de lecteurs de son blog, limiter les abandons de panier de sa boutique, ajouter un espace client.

Ou bien au-delà d’objectifs chiffre cela peut aussi être un objectif plus visuel ou de communication. Comme mettre en place sa nouvelle identité visuelle, renouveler sa page « A propos », etc.

Les exemples sont multiples, tu es la seule limite ! 🎈

Mais attention de ne pas t’y perdre et à bien ordonner tout ça. Il est essentiel de définir le ou les objectifs que tu vises pour les intégrer à ton cahier des charges. Cela formera une base de travail autant pour toi que pour ton/ta collaborateur.trice.

Que tu sois en création ou refonte de site, la démarche est la même. Ne fais pas l’impasse sur cette phase de réflexion de tes objectifs !

2 | Définir le cadre de ton projet

La création d’un site est un travail conséquent et important pour ton business, qui mérite qu’on lui impose un cadre pour le réaliser dans les meilleures conditions possibles.

De cette manière prévoit les détails techniques, le budget, les délais, les intervenants, les infos et médias à fournir, etc. En bref tous les éléments nécessaires pour débuter les travaux.

👉 Petite astuce :
Pense aussi à prévoir la partie maintenance et entretien du site après sa mise en ligne. Un point souvent oublié et pourtant indispensable !

3 | Avoir une identité visuelle

Prévoir tous les détails techniques c’est bien mais n’en oublie pas pour autant l’aspect visuel !

La charte graphique de ton projet intervient aussi sur ton site. Couleurs, logo et typos mais également tous autres éléments qui viennent enrichir ton univers graphique (motifs, illustrations, icônes, supports de communication…).

En résumé ce qui va permettre d’identifier ta marque au premier regard !

Prépare donc ces différents éléments pour les transmettre à ton/ta prestataire. Plus tu lui fournis des éléments concrets et détaillés sur ton projet et ton univers plus tu vas nourrir sa réflexion et sa créativité. Il ou elle réussira ensuite à le retranscrire dans la création de ton site 😉

4 | Connaître ton client idéal

Tu as sans doute déjà entendu parler de cette notion de client idéal dans ta vie de freelance et je vais en rajouter une petite couche avec la création de ton site 😋

Il ne déroge pas à la règle, comme tout ce que tu construis pour ton business tu dois le faire en pensant à lui ! Donc avant de te lancer dans la rédaction de ton cahier des charges pense à faire ce travail de réflexion et d’analyse de ton client idéal. Si il déjà fait utilise le (ne le laisse pas au fond d’un dossier ^^) et surtout transmet le à ton équipe.

5 | Prévoir et respecter son calendrier

Que tu aies une date de mise en ligne précise pour ton site ou que tu sois plus souple sur ce point, prévois un calendrier.

Un calendrier qui détaille les différentes étapes de créations avec leurs échéances et leurs responsables. Rassurant cela permet aussi de se projeter avec un support collaboratif qui vous suivra durant toute la durée des travaux.

👉 Petite astuce :
Ne cherche pas à être optimiste, mais reste réaliste. Je te conseille même de voir large et de prévoir une marge de sécurité pour anticiper les imprévus. Mieux vaut être satisfaite de terminer plus tôt que frustrée d’être en retard.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.